Du Bio local et durable pour tous

Produire mieux

Voilà ce qui a guidé la stratégie de la laiterie familiale Triballat Noyal dès les années 70.

Le déclic ? En visite chez un agriculteur, les fondateurs de l’entreprise bretonne découvrent que ce dernier ne donnerait pas sa production à manger à sa famille ! Il n’en faut pas plus à ces pionniers pour emprunter la voie du bio. Et alors que le mot d’ordre est à la rentabilité à tout va, Triballat Noyal s’engage dans ce mouvement encore balbutiant et crée, avec une poignée d’agriculteurs locaux, une filière laitière bio en Bretagne. Ensemble, ils défendent un mode de culture, d’élevage, de transformation, qui respecte la Nature. Rotation des cultures, choix de variétés adaptées, utilisation raisonnée des ressources comme l’eau, juste fertilisation des sols, associations des cultures en synergie, protection de ces dernières par des moyens naturels…

En s’appuyant sur ces principes simples, sur ce souci du lien homme-animal et de la biodiversité, nous avons une ambition : fabriquer de BONS produits. Grâce à cette volonté, Triballat Noyal participera activement à l’écriture du cahier des charges du « bio ».

La marque Vrai est lancée en 1995, c’est la première marque bio disponible en grandes surfaces qui rend le bio enfin accessible à tous.

 

Le Bio pour soutenir l'agriculture paysanne locale

Pour nous, le bio est un engagement global qui va bien au-delà des règles du cadre réglementaire européen. Il se fonde sur une relation de confiance et de stabilité avec nos partenaires.

Nous accompagnons ainsi les producteurs dans leur conversion au bio, procurant appui technique, conseil, accompagnement individualisé.

Nous veillons également à ce que les agriculteurs avec qui nous collaborons vivent correctement de leur travail. Diversification des revenus, viabilité économique et transmission des exploitations lors des départs à la retraite… sont autant d’éléments que nous prenons en compte au quotidien.

L’efficience énergétique des fermes est également un enjeu de taille. C’est pourquoi nous réalisons des diagnostics « Empreinte carbone » avec la ferme Laitière Bas Carbone qui vise à mesurer et réduire les émissions de gaz à effet de serre des élevages laitiers. Investir dans le collectif, allouer des moyens financiers, humains, du temps dans les institutions et les interprofessions garantes d’une agriculture bio exigeante et cohérente, tout en soutenant des associations et des missions plus larges afin d’aller au-delà de ses activités directes, ajoute au bio une dimension sociale et locale…

Nous sommes convaincus qu’il faut agir sans cesse, toujours plus, avec pédagogie, pour promouvoir et élargir les valeurs du bio pour qu’il devienne la norme demain.

"Bretonne, respectueuse des traditions, Vrai a toujours collecté son lait de vache auprès des producteurs de la région."

Toujours plus de Bio

Nos engagements en matière de bio étaient avant-gardistes mais aussi visionnaires. Les attentes des consommateurs d’aujourd’hui le prouvent.

En 2018, selon le baromètre de l’Agence bio, le bio a connu une hausse de 17 %. Une augmentation qui rime avec une offre plus large et donc plus de surfaces converties au bio soit, des insectes et notamment des abeilles protégées, des sols en bonne santé, des écosystèmes préservés, des paysages ruraux maintenus, des races rustiques et locales conservées, une exposition moindre des agriculteurs et des consommateurs aux pesticides et aux additifs alimentaires….

Aujourd’hui nous allons au-delà des exigences de la réglementation. Notre démarche bio d’excellence va ainsi de pair avec des matières premières majoritairement françaises ou équitables pour tous les ingrédients exotiques, des purées de fruits faites maison, pas d’arômes autres que bio, des actions en faveur de la biodiversité sur son territoire comme l’installation de ruches, la plantation d’arbres…

Des initiatives que nous souhaitons moteur pour tout un secteur qui doit se repenser désormais autour des nouveaux enjeux d’environnement et d’alimentation sans négliger la notion de plaisir. Parce que le bio d’aujourd’hui et de demain doit être pensé pour tous et pour tous les goûts…