1 % pour la planète

1 % - Un petit chiffre pour une grande cause

« Nous avons 10 ans pour agir. Or à date La protection de l’environnement est le « parent pauvre » de la philanthropie : en France, seulement 7% des sommes reversés en Mécénat sont consacrées à la cause environnementale. Et pourtant, les problèmes environnementaux auxquels nous faisons et allons faire face sont immenses.
La mission du 1% est d’augmenter la philanthropie environnementale et l’impact de terrain des actions menées par les associations de protection de l’environnement en facilitant leur recherche de fonds. »

Dès 2013, Vrai voit dans ce réseau un moyen d’organiser, de concrétiser et de valoriser ses engagements dans les domaines de l’agriculture durable, de la biodiversité, du climat et du bien manger.
Le concept : Vrai reverse donc chaque année un 1 % de son Chiffre d’Affaires pour des projets sélectionnés avec soin.

Une veille active

VRAI, depuis toujours préoccupée par la préservation de la Terre, devient rapidement un membre central du 1% For the Planet® en France, grandissant avec lui.

Elle soutient ainsi annuellement et pour une durée pouvant aller jusqu’à 3 ans, une vingtaine de projets : depuis 5 ans Vrai à reversé près de 2 millions d’euros. Des projets en lien avec ses valeurs et le plus souvent sur les territoires proches de ses sites de production. Les événements organisés par le 1% For the Planet® France comme les Rencontres Associations et Philanthropes sont une source de contacts très riche.

Le réseau de partenaires de VRAI est également un moyen de faire émerger des initiatives très spécifiques en lien avec les activités de l’entreprise.

Vrai reverse chaque année un 1 % de son Chiffre d’Affaires pour des projets sélectionnés avec soin.

Le local ou la construction d'un écosystème solidaire

C’est ainsi que, depuis 7 ans, VRAI s’engage auprès d’acteurs qui défendent de belles causes pour faire prendre conscience et faire évoluer les pratiques, les habitudes et les attitudes. Grâce à ce partenariat, VRAI s’inscrit dans une structure qui concrétise et valorise ses propres engagements : positionner le Bio comme norme vertueuse, agir en local, intégrer l’humain et tisser des liens solides avec les éleveurs et leurs terroirs.

En 2020, VRAI, fidèle à ses axes de réflexion, soutient notamment :

Deux Choses Lune

Vrai soutient la création du documentaire Douce France dont l’association Deux choses Lune est à l’initiative. Ce film relate l’histoire d’une classe de lycéens du 93 qui mène une enquête sur EuropaCity et qui va prendre conscience de sa capacité à décider de l’avenir de son territoire. Un projet participatif et inspirant sur la jeunesse et la transition écologique.

La ligue pour la Protection des Oiseaux

première association de protection de la nature en France, dans le cadre du programme national Agriculture et Biodiversité qui oeuvre pour une meilleure prise en compte de la biodiversité par les agriculteurs

Alimenterre

Un festival international qui a pour objectif d’amener les citoyens à s’informer et comprendre les enjeux agricoles et alimentaires

Low Tech Lab

Vrai soutient le beau projet « Nomade des mers » de cette association : un « catamaran laboratoire » qui cherche à stimuler l’innovation durable pour rendre l’eau, l’énergie et l’alimentation accessibles à tous. Plus ces solutions « Low Tech » se diffusent à travers le monde, plus elles peuvent créer des économies locales, réduire la pollution, préserver les ressources naturelles. Par leur nombre les low-tech pourraient contribuer à relever des grands défis sociaux et environnementaux, en France, comme à l’étranger.

Graines de Troc

l’association agit pour la défense de la biodiversité cultivée, et promeut l’échange des graines et des savoir-faire. Ses actions visent à se réapproprier les savoir-faire, découvrir des semences locales, sensibiliser à la magie des graines, faire naitre de petits conservatoires locaux, redonner aux semences une place oubliée, retrouver jusque dans l’assiette le goût de la biodiversité… Pour garantir la préservation de ce patrimoine commun.

Festival Photo la Gacilly

Afin de sensibiliser le grand public pour faire progresser la consommation durable, Vrai soutient le Festival photo La Gacilly. C’est le plus grand festival photos de France en plein air, qui se tient tous les ans en Bretagne entre juin et septembre et dont l’ambition est simple : « devenir un festival photographique à mission, reconnu pour son engagement autour de la transition écologique et sociétale ; et sa capacité à fédérer les publics autour d’un futur enthousiasmant. »

Terres et Bocages

Cette association qui aide les agriculteurs à améliorer le bocage, depuis 2008, est née d’un constat historique simple. Le bocage a fait partie du paysage agricole du XVIIIe au XXe siècle. Les haies matérialisaient les limites des propriétés mais fournissaient également du bois de feu et de construction aux agriculteurs et plus largement à toute une communauté rurale. Or, ces 40 dernières années, un remembrement a été opéré afin de regrouper les terres et façonner des surfaces mécanisables pour des productions à hauts rendements. Les haies et les arbres ont été arrachés notamment en Bretagne et avec eux, c’est tout un écosystème qui a disparu et des paysages qui ont été transformés. « Les arbres sont utiles parce qu’ils sont sources de biodiversité, parce qu’ils abritent l’éleveur et son troupeau mais aussi parce qu’ils ont un rôle esthétique. Couper les arbres pour faire passer des machines, cela signifie pour le paysan avoir un cadre de travail moche ! L’association Terres et Bocages les aide donc à les replanter et surtout à les entretenir durablement selon une technique agro-forestière respectueuse de l’environnement », décrypte Thierry Guehenneuc sylviculteur à l’origine de Terres et Bocages. C’est pourquoi l’association leur permet à la fois de mutualiser leurs achats sur les pépinières et de les aider à monter en compétences pour un entretien et une taille qualitative. La démarche a séduit 120 agriculteurs sur 4 ans et Terres et Bocages peut désormais compter sur 50 adhésions annuelles avec un noyau dur de 25 personnes qui sont arrivées à un haut niveau de maîtrise quotidienne de l’agroforesterie bocagère. Une réussite et des engagements qui méritent d’être soutenus.

Le Concours National des Pratiques Agroforestières

piloté par l’association AFAC qui souhaite mettre en avant les bonnes pratiques agroécologiques avec des objectifs multiples :

  • Valoriser les savoir-faire des agriculteurs
  • Promouvoir l’agroforesterie et en faire un critère d’excellence agricole
  • Créer du dialogue et une émulation dans les territoires
  • Renforcer les connaissances sur la contribution de l’agroforesterie à la performance des systèmes agricoles (biodiversité, lutte contre l’érosion et restauration des sols, protection des cultures et des troupeaux, etc)

Les Petits Débrouillards

Inscrite dans le Grand Ouest depuis 1990, l’association des Petits Débrouillards mène des projets éducatifs via ses antennes locales, au plus proche des populations urbaines, péri-urbaines et rurales. Elle participe de manière significative à l’appropriation des sciences et des techniques par le plus grand nombre. Vrai soutient notamment l’association pour le Science tour de la Biodiversité avec les objectifs suivants :

  • Construire des partenariats locaux autour d’actions d’éducation à la biodiversité, sur des territoires ayant peu d’offre de culture scientifique et technique,
  • Former des animateurs-trices et éducateurs-trices à la thématique de la biodiversité,
  • Sensibiliser un large public à la biodiversité par la pratique scientifique à travers la mise en place d’événements grand public