Direction la ferme de la Morinais à la rencontre de Pierre-Yves

Direction Nouvoitou à 15 km de notre laiterie à la rencontre de Pierre-Yves, éleveur de chèvres bio pour Vrai depuis bientôt 10 ans. 👨‍🌾

L’occasion de revenir sur sa vocation, les spécificités de l’élevage de chèvre bio et sa vie au quotidien dans sa ferme de la « Morinais » qui vend du lait depuis 55 ans pour la laiterie Triballat qui a créé la marque Vrai ! 🦸‍♂️🐐

💬 Comment se passe le déconfinement, est-ce que tout va bien pour vous et vos chèvres ?

🗣 Pour moi comme pour mes chèvres tout va bien, nous avons même plutôt bien vécu cette période de confinement avec du travail certes mais en pleine nature, au calme et avec de l’espace. Nous avons eu la chance que la collecte de lait ne soit pas impactée et il a fait un beau soleil donc les chèvres ont pu profiter du pâturage et moi j’ai fait des travaux des champs !

 L’élevage bio c’est aussi le bonheur de sortir mes chèvres et de les voir en plein air. 💗🌿

💬 Quelles sont les spécificités de l’élevage de chèvre bio ?

🗣 L’alimentation des chèvres est exigeante et en agriculture biologique c’est encore plus compliqué avec des valeurs de rations qui changent beaucoup selon les fourrages et aussi une obligation de pâturage qui favorise les parasites. De nature, la chèvre est un animal de cueillette, d’ailleurs si on met pas de fil le long des haies, elles vont préférer les brouter plutôt que d’aller à l herbe !

Mais l’élevage bio c’est aussi le bonheur de sortir mes chèvres et de les voir en plein air .

💬 Pourquoi la filière lait de chèvre bio est si peu développée en France ?

🗣 Le développement de la production caprine est récent et encore plus en Bio. Il faudra encore un peu de temps mais ce qui me semble bien c’est que que l’on compte actuellement plus d’installations d’éleveurs que de conversions à la Bio.

La laiterie Triballat Noyal m’a alors proposé de m’installer en
chèvre et m’a orienté vers un maître de stage pour me former. 🎓💪

💬 D’où vient votre vocation pour l’élevage caprin ?

🗣 Fils d’agriculteurs, j’avais envie depuis tout jeune de reprendre la ferme familiale où il y avait une trentaine de vaches mais cela n’a pas pu se faire ! Vers la fin de mes études et pendant encore quelques années j’ai été vacher de remplacement notamment dans 3 fermes où il y avait une production lait de chèvres et ça m’a beaucoup plu. La laiterie Triballat Noyal m’a alors proposé de m’installer en chèvre et m’a orienté vers un maître de stage pour me former.

En 1995, je me suis installé avec une centaine de chèvres puis en 2009, j’ai saisi l’opportunité proposée par Triballat de passer en bio, une conversion terminée en 2012 !

💬 Vrai vient de lancer une grande consultation qui est disponible à la d’adresse suivant 👉www.lesvraiesquestions.com pour construire son modèle de demain. Pensez-vous y participer et quel est le sujet qui vous tient le plus à cœur qui devrait évoluer selon vous ?

🗣 Je pense participer, à voir selon les sujets qui m’intéressent comme les questions de biodiversité, de résilience, de bien être de l’animal et de l’éleveur !

 Oui c’est un métier ! Surtout qui est à temps plein tous les jours. 💼

💬 On parle souvent de la dureté du métier d’agriculteur mais qu’est-ce qui vous rend fier et vous apporte le plus de satisfaction dans votre travail ?

🗣 Oui c’est un métier ! Surtout qui est à temps plein tous les jours. Mais ce qui est vraiment valorisant, c’est de gagner sa vie du fruit de son travail, en nourrissant les gens de manière saine et en participant comme je peux à la protection de la nature notamment sur la biodiversité, la vie des sols ou la qualité de l’eau.